Duel d'outsiders au Rhénus

Écrit par Mougeot   
29-10-2008
sacha giffa intérieur de l'équipe de france de basketCrédités tous deux d'un bilan équilibré, Cholet Basket et la SIG Strasbourg se retrouvent au Rhénus Sport ce samedi pour le compte de la 5e journée de Pro A.

 

 

Avec deux défaites à domicile face aux deux équipes encore invaincues (Orléans et Le Mans) et deux victoires à l'extérieur face à deux des moins bonnes équipes du championnat (Vichy et Dijon), la SIG a l'occasion d'affronter une équipe a priori de son niveau, c'est-à-dire susceptible de lutter pour les play-offs. Pourtant Cholet Basket, malgré son extrême jeunesse (23 ans de moyenne d'âge), a les moyens de tutoyer les sommets de la ligue, grâce à des Français talentueux et des US solides. En somme, un beau défi à relever pour la SIG

Revue d'effectif


L'effectif choletais (www.lnb.fr)

L'équipe de Cholet présente un profil assez proche de celui de la SIG, comme on va le constater.
Comme la SIG, Cholet Basket a fait le choix d'une paire de meneurs français. Aux côtés d'un Rodrigue Beaubois promis à un bel avenir en France, voire ailleurs, Mickaël Mokongo apporte une petite expérience salutaire (Italie, Turquie), malgré ses 22 ans.
A l'arrière, Cholet peut compter sur un arrière scoreur et polyvalent, le MVP français du dernier exercice, Nando De Colo, dit "le Moniteur". Bien parti pour reconquérir le trophée, il est le point fort de Cholet, comme l'est Rush à la SIG. Derrière De Colo, on trouve Thomas Larrouquis, un arrière français porté vers le shoot longue distance, mais qui peut apporter par ailleurs.
A l'aile, l'ailier à tout faire des Mauges, c'est Vincent Grier, convoité à l'intersaison par la SIG.
En 4, Michael Lee étant blessé (peut-être sera-t-il remplacé d'ici samedi), le poste est occupé par Alan Wiggins, rescapé de la saison passée.
Enfin, le pivot titulaire a un profil de scoreur, il s'agit du bien connu Claude Marquis, lui aussi incertain pour samedi. Le remplaçant est une copie conforme de Rob Lewin, c'est Randal Falker qui étonne depuis le début de saison par son activité en défense et son opportunisme offensif.

En somme, un bel effectif, le tout coaché par l'un des entraîneurs les plus respectés de ProA, Erman Künter.



Erman Kunter, quand il coachait l'ASVEL (www.asvel.com)


Le dernier match

Cholet, pour le compte de la 4e journée, a vaincu Chalon, dans un match disputé (22-19, puis 40-40, puis 58-51, enfin 76-68 score final). CB a construit sa victoire sur une énorme domination aux rebonds (39 à 18, sur un jeu de passes léché (20 pds) et sur une marque répartie (5 joueurs à 10 pts en plus). Du point de vue individuel, on retiendra les 17 pts, 8 rbds, 4 pds de Wiggins, les 12 pts, 5 rbds, 3 ints de Grier, les 14 pts, 9 rbds de Falker, les 10 pts, 7 rbds, 6 pds de De Colo, les 7 pts, 5 rbds, 5 pds de Beaubois ou encore les 10 pts de Larrouquis. Une belle victoire collective donc, à l'image du succès strasbourgeois à Dijon.

Comparaison statistique

SIG-CB

L'attaque

Points marqués : 76.2 pts/m vs 72.5pts/m
Pourcentage à 2 pts : 56.9 % vs 50.0 %
Pourcentage à 3 pts : 32.2 % vs 35 %
Pourcentage aux lancers : 67.6 % vs 73 %
Passes décisives : 14.2 pds/m vs 15.2 pds/m
Balles perdues : 15.8 bps/m vs 15.2 bps/m

Les fautes

Fautes provoquées : 16.2 fps/m vs 18.0 fps/m
Fautes commises : 17.2 fts/m vs 19.2 fts/m

Le rebond

Rebonds offensifs : 13.0 vs 14.0
Rebonds défensifs : 28.2 vs 21.2
Total rebonds : 41.2 vs 35.2
Différentiel : + 7.0 vs + 7.0

La défense


Points encaissés : 69.8 vs 74.8
Interceptions : 7.5 vs 5.5
Contres : 3.8 vs 3.8

L'évaluation : 89.8 vs 80.8

Les statistiques confirment l'impression laissée par la revue d'effectif. Les deux équipes sont très proches, que ce soit aux rebonds, en défense et en attaque. La SIG présente un léger avantage en attaque et en défense, mais CB dispose d'un meilleur shoot à 3 pts et d'une gestion légèrement meilleure que celle de la SIG. Tout pousse à croire que le match sera disputé.

Le duel du match




Rob Lewin
(2.01 m, 28 ans, Poste 5) (www.sigbasket.eu)

Stats : 7.8 pts à 63 % à 2 pts, 44 % aux lancers, 1.5 fps, 9.2 rbds, 1.0 pds, 1.2 ints, 1.8 bps pour 14.5 d'évaluation en 23'

vs


Randal Falker (2.01 m, 23 ans, Poste 5) (www.cholet-basket.com)

Stats : 9.2 pts à 57 % à 2 pts, 60 % aux lancers, 4.5 fps, 8.5 rbds, 0.8 pds, 1.5 ctres, 1.0 ints, 2.0 bps pour 15.2 d'évaluation en 31'

J'ai choisi délibérément de mettre en lumière deux joueurs de l'ombre, mais si précieux pour leurs équipes et si proches l'un de l'autre. Falker et Lewin sont deux guerriers de la raquette, abattant un énorme boulot aux rebonds et en défense. Comme en attaque ils ne forcent rien, ils sont d'une efficacité intéressante, derrière leurs titulaires respectifs, Simon pour Lewin, Marquis pour Falker. Les deux titulaires absents ou tout au moins blessés, ils auront un rôle à jouer.


Les clefs de la rencontre

Pour battre Cholet Basket, la SIG devra
- se montrer consistante durant 40 minutes
- remporter la bataille du rebond
- retrouver de l'adresse à longue distance
- compter sur un réveil d'Allen et de Simon

Pour battre la SIG, Cholet devra
- compter sur une mène plus sûre
- bien défendre sur les shooteurs longue distance, domaine où les Choletais ont été défaillants lors de leurs défaites
- tenir défensivement sur Rush
- retrouver une marque répartie



Analyse individuelle

Les meneurs

Steeve Essart et Gauthier Darrigand vs Mickaël Mokongo et Rodrigue Beaubois




Rodrigue Beaubois, l'un des meneurs français les plus prometteurs (www.cholet-basket.com)

La mène choletaise est confiée à deux jeunes joueurs. Mickaël Mokongo (1.80 m, 22 ans) fait figure d'ancien, lui qui a bourlingué en Italie et en Turquie après avoir quitté Chalon. Il a terminé la saison passée à Gravelines, avant de rejoindre CB. Ses qualités premières restent sa défense et sa vitesse. En attaque, en revanche, il demeure un joueur discret et peu adroit. Il ne joue pas pour le moment au niveau qui était le sien durant la préparation. Ses stats : 4 pts à 40 % à 2 pts (25 % à 3 pts), 0.8 rbds, 3.0 pds, 1.5 bps pour 4.2 d'évaluation en 24'.
Rodrigue Beaubois (1.84 m, 20 ans) est promis à un bel avenir. C'est un jeune meneur explosif en défense, capable de scorer. Son début de saison est plutôt difficile (il n'est qu'à 60 % de ses capacités selon Kunter), mais il reste sur une bonne performance contre Chalon (7 pts, 5 rbds, 5 pds). Ses Stats : 6.0 pts à 54 % à 2 pts (20 % à 3 pts), 2.8 rbds, 2.2 pds, 1.8 bps pour 5.5 d'évaluation en 18'.
La mène choletaise n'a donc rien de terrifiant. A l'instar de celle de la SIG, c'est une mène qui organise le jeu et qui donne le ton en défense. Steeve et Gauthier font cela plutôt bien depuis le début de saison. Egalité sur ce poste.

Les arrières

Nando De Colo et Thomas Larrouquis vs Brion Rush et Derrick Obasohan


Nando De Colo, MVP français en titre (www.cholet-basket.com)

A l'instar de la SIG, Cholet peut compter sur son meilleur joueur et meilleur scoreur au poste 2. Il s'agit de Nando De Colo (1.95 m, 21 ans), sacré MVP français de Pro A la saison passée, en ayant également trusté les récompenses au All Star Game et à la Semaine des As. Arrière complet, scoreur féroce, Nando a tout pour exploser au niveau européen. Cholet étant éliminé de l'Eurochallenge, il n'aura que la scène nationale pour s'illustrer. Les Sigmen sont prévenus. Ses stats : 18.5 pts à 54 % à 2 pts (48 % à 3 pts), 5.0 rbds, 3.5 pds, 2.2 bps pour 18.8 d'évaluation en 36'.
Son remplaçant est également français (notons au passage que Cholet a 4 Français sur les lignes arrières), c'est Thomas Larrouquis (1.97 m, 23 ans). C'est un arrière assez complet, qui n'hésite pas à lutter aux rebonds, et qui est doté d'un shoot potentiellement dangereux. Il fait ce pour quoi il a été engagé, à savoir un bon apport offensif en un minimum de temps. Ses stats : 7.8 pts à 66 % à 2 pts (40 % à 3 pts) en 14'.
A la SIG, le poste 2 s'affirme comme l'un des postes majeurs. Brion a été clutch à Dijon, après avoir été bien défendu durant la première période; quant à Derrick, il a constitué un relais de choix quand John et Brion flanchaient. Avantage SIG.

Les ailiers

John Allen vs Vincent Grier


Vincent Grier a été pisté par la SIG pendant l'intersaison (www.cholet-basket.com)

Fred Sarre retrouve une vieille connaissance au poste 3, en la personne de Vincent Grier (1.96 m, 25 ans) qu'il a coaché durant plusieurs mois à Gravelines. Joueur polyvalent et formidable en un contre un, il n'est pas sans rappeler un illustre homophone, Ricardo Greer. Il est pour le moment exemplaire, que ce soit en termes de leadership ou en termes de jeu. Sa défense est redoutable et son premier pas dévastateur. Sa seule faille reste son shoot extérieur. Fred Sarre trouvera peut-être un moyen de l'arrêter... Ses stats : 10.5 pts à 47 % à 2 pts (0 % à 3 pts), 4.8 rbds, 3.0 pds, 1.8 ints, 2.5 bps pour 12.0 d'évaluation en 29'.
S'il a quelque peu perdu son shoot sur les deux dernières rencontres (8/26), John n'en demeure pas moins un joueur complet et combatif. Il aura fort à faire face à Vincent Greer. Avantage Cholet.

Les intérieurs

Alan Wiggins et le pigiste de Lee (?) vs Sacha Giffa


Alan Wiggins a été le meilleur choletais contre Chalon (www.cholet-basket.com)

Alan Wiggins (2.06 m, 23 ans) est resté dans les Mauges après un premier exercice satisfaisant. Intérieur complet, longiline et plutôt rapide, il réalise un gros début de saison. Ses stats : 12.8 pts à 42 % à 2 pts (37 % à 3 pts), 7.0 rbds, 1.8 pds, 2.2 bps pour 13.0 d'évaluation en 32'.
Sacha est toujours faché avec son shoot. Il a certes abattu un gros boulot le week end dernier face à Cope et Krupalija, mais je donne tout de même l'avantage à Cholet sur ce poste.

Les pivots

David Simon et Rob Lewin vs Claude Marquis (?) et Randal Falker


Claude Marquis est incertain pour le match de samedi (www.cholet-basket.com)


Le poste 5 choletais risque d'être dégarni. En effet, Claude Marquis (2.04 m, 28 ans) est donné incertain. Quand on songe aux chantiers qu'il fait contre la SIG, ce n'est pas une mauvaise nouvelle. Cependant, il faut constater qu'il n'est pas encore entré dans sa saison, réalisant des chiffres indignes d'un membre de l'EDF (1.7 pts, 1.7 rbds)
Ce sera donc Randal Falker (2.01 m, 23 ans) qui devra tenir la barraque. Et il le fait plutôt bien, lui qui reste sur trois gros matches (17 d'évaluation sur les trois). Défenseur féroce, rebondeur actif, il ne gâche rien en attaque. Il aura face à lui deux clients, David et Rob. Ses stats : 9.2 pts à 57 % à 2 pts, 60 % aux lancers, 4.5 fps, 8.5 rbds, 0.8 pds, 1.5 ctres, 1.0 ints, 2.0 bps pour 15.2 d'évaluation en 31'.
A la SIG, si David sort d'un petit match, dû en grande partie à la blessure contractée contre le MSB, Rob a joué les pompiers de service avec un match gigantesque (18 pts, 19 rbds, 3 ints). David devrait être mieux physiquement, la paire devrait faire mal, notamment aux rebonds et en défense. Restent à améliorer leur potentiel offensif, comme contre Dijon. Avantage SIG.


Entre deux équipes si proches l'une de l'autre, incapables à ce jour pour l'une (la SIG) de gagner à la maison, pour l'autre (Cholet) de gagner à l'extérieur, le match promet d'être serré et tendu. Le rebond sera probablement un enjeu énorme, entre deux équipes habitués à dominer ce secteur. Plus globalement, ces deux équipes pourraient se retrouver dans les mêmes eaux à la fin de la saison, aussi est-il capital pour l'une comme pour l'autre de capitaliser d'ores et déjà face à un concurrent direct. Une soirée sympa en perspective ce samedi au Rhénus !


Que le meilleur gagne !P.S : Cholet avait la possiblité d'engager un pigiste jusqu'à mercredi 20h.


Cdt photo : Sigbasket.eu




Faites tourner cet article !
Wikio !Digg!Google!Facebook!Del.icio.us!Live!Technorati!Yahoo!
Commentaires
Ajouter un nouveau RSS
Denis   |30-10-2008 à 20:15
Ouah Falker, la tronche !! :grin :grin :grin
Réagir
Nom:
Email:
 
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch::(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s:!::?::idea::arrow:
 
Tapez le code anti-robot. Cliquez dessus pour le changer..

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
< Précédent   Suivant >
Un titre et des retombées en Or !
12-10-2013 | Grégoire T.

Un titre et des retombées en Or ! Trois semaines après avoir -enfin- gagné le championnat d'Europe de basket, il est l'heure de la reprise pour les Bleus et d'un retour sur l'exceptionnelle médiatisation qui a suivi la finale. Au delà des 8M de téléspectateurs devant leur écran pour assister en prime time à la victoire contre la Lituanie, c'est le déferlement de sujets "Basket" qui se sont enchaînés ensuite qui font plaisir à voir. Des JT aux Guignols, de la Slovénie (pays hôte de l'Euro) à l'Elysée, MVP Parker, Capitaine Diaw et leurs équipiers étaient partout !
Lire la Suite

L'Argent en attendant l'Or
21-09-2013 | Administrateur

L'Argent en attendant l'Or A la veille du retour des Bleus en finale de l'Eurobasket (contre la Lituanie dimanche), Intérieur Sport met en ligne un nouvel épisode consacré au basket : après Céline Dumerc post-olympique, c'est toute l'équipe de France féminine argentée à l'Eurobasket qui est à l'honneur (diffusé il y a quelques semaines sur Canal+). Découvrez cet épisode "100% Braqueuses" en vidéo, pronostiquez le résultat de la finale Hommes de demain et gagnez vos places pour l'Open LFB. 
Lire la Suite

Basket connecté : au tour du ballon !
25-06-2013 | Grégoire T.

Basket connecté : au tour du ballon ! Notre vie quotidienne est de plus en plus enrichie par des objets connectés. Sport de statistiques par excellence, le basketball est impacté par cette nouvelle pratique high-tech. Après les paires de Nike Hyperdunk+ permettant de suivre l'évolution de vos sauts, votre vitesse et votre intensité sur les parquets, voici le ballon de basket connecté, une innovation mise en place pour améliorer peu à peu son jeu (shoot, dribble, etc.) avec ou sans coach. Comment fonctionne ce Smart Basketball ? Explications... 
Lire la Suite

Fournier, Westermann, la génération 92 crève l'écran
02-05-2013 | Grégoire T.

Fournier, Westermann, la génération 92 crève l'écran Médaillés de bronze à l'Eurobasket 2011 avec l'équipe de France espoir, Evan Fournier et Léo Westerman gravissent peu à peu les étapes qui pourraient les mener à rejoindre la sélection A cet été. Un an après avoir quitté la Pro A, l'ancien espoir poitevin vient d'achever une saison de Rookie en NBA de façon encourageante après avoir longtemps ciré le banc de Denver. L'ancien capitaine de l'ASVEL, lui, n'a pas rejoint aussi tôt la grande ligue américaine pour découvrir d'abord l'Euroleague comme meneur titulaire du Partizan Belgrade. L'arrivée d'Evan en NBA, la découverte des fervents supporters serbes par Léo : deux expériences hautes en couleurs à découvrir via deux excellents reportages vidéos...
Lire la Suite

Bon anniversaire champions !
21-04-2013 | Grégoire T.

Bon anniversaire champions ! Lundi dernier, c'est tout le basket français qui célèbrait le CSP Limoges à l'occasion des 20 ans de son titre de champion d'Europe. Les visages ont vieilli, les cheveux grisonnent et la bedaine pointe désormais son nez pour certain mais les souvenirs de 1993 sont toujours dans toutes les têtes. Cet anniversaire est l'occasion de revivre en vidéos cette belle époque pour le basket tricolore : Intérieur Sport (C+), L'Equipe21, France 3 Limousin et d'autres sont partis en reportage sur les traces du CSP'93...
Lire la Suite

À lire aussi…

SIG Strasbourg

SIG Strasbourg

@Airball en direct sur Twitter

Mais aussi...

Vos Vidéos



Derniers commentaires

Plus commentés